Quelques types de sols
du Pays de Caux

Un sol est constitué d'une succession verticale de différentes couches qui vont se déposer en parallèle de la surface jusqu'à la roche mère. Chaque couche correspond à un horizon. Quel que soit le type de sol, on trouve toujours les mêmes types d'horizons avec la même succession mais ils ne sont pas toujours développés de la même manière.


Rendzine

Profil : de type AC ou AR avec un horizon A1 superficiel très humifère de couleur brun-noir ( mull carbonaté) directement au contact de la roche mère altérée ou de la roche mère.

Formation : se développe au niveau d'affleurement de calcaires tendres très purs ou de colluviums calcaires sous un climat tempéré. Sol b peu développé dû à un blocage précoce de l' humification (abondance de calcaire par rapport à la matière orgnique) ou apport constant de calcaire.

Végétation spécifique : Origan, Seslérie bleue, Laiche glauque.

Mise en valeur : sol bien aéré, assez stable avec de bonnes propriétés agronomiques (beaucoup de bases échangeables) mais souvent caillouteux et sec donc pas facile à travailler.


Sol brun calcaire

Profil : de type ABC avec un horizon A1 superficiel et pauvre en matière organique et un horizon B brun bien développé.

Formation : se développe au niveau d'affleurement de calcaires tendres très purs ou de colluviums calcaires sous un climat tempéré. Il résulte d'un phénomème de brunification (calcaire actif inférieur à la teneur en matière organique). Les sols bruns calciques sont le résultat de l'évolution des rendzines. Les horizons A et B sont dépourvus de calcaire.

Végétation spécifique : Fusain, Laurier des bois, Mercuriale vivace.

Mise en valeur : excellent sol de culture et surtout d'herbage.


Sol brun

Profil : de type ABC avec un horizon A1 superficiel de couleur brun-noir ( mull par décomposition) et un horizon B d'altération, uniforme et coloré en brun par les oxydes de fer.

Formation : se développe typiquement au niveau des forêts de feuillus sous un climat tempéré suivant un processus de brunification. Il nécessite un apport constant de matière orgnique (activité biologique importante dans l'horizon superficiel) et une début de lessivage (niveau d'argile uniforme au sein de l'horizon B). Il est en général épais.

Végétation spécifique : Parisette, Primevères, Gouet tacheté.

Mise en valeur : sol bien aéré, mise en culture facile avec un apport d'amendement calcique.


Sol brun lessivé

Profil : de type ABC avec un horizon A se subdivisant en deux sous horizons, l'horizon A1 superficiel de couleur brun-noir (mull par décomposition) et un horizon Ae très clair. L'horizon B est de couleurs vives (riche en argile et en fer) et est composé de sous horizons Bt .

Formation : se développe surtout sur des roches sédimentaires meubles sous un climat atlantique à pluviosité hivernal intensive. La pluviosité engendre un lessivage important de l'horizon A qui différencie un horizon Ae très pauvre en éléments chimiques qui sont accumulés dans les niveaux d'argiles de l'horizon B.

Végétation spécifique : Jacinthe des bois, Oxalis, Anémone sylvie.

Mise en valeur : meilleur sol pour les grandes cultures de type céréale ou betterave.


Sol lessivé

Profil : de type ABC avec un horizon A se subdivisant en deux sous horizons, l'horizon A1 de couleur brun clair ( moder) et un horizon Ae très clair. L'horizon B est de couleur vive ocreuse et est composé de sous horizon Bt.

Formation : se développe surtout sur des roches sédimentaires meubles sous un climat atlantique à pluviosité hivernal intensive. La pluviosité engendre un lessivage important de l'horizon A et donc différenciation d'un horizon Ae très pauvre en éléments chimiques qui sont accumulés dans les niveaux d'argiles de l'horizon B. Il se différencie du sol brun par des lessivages répétitifs.

Végétation spécifique : Houx, Plytrie, Chèvrefeuille.

Mise en valeur : pas beaucoup de bases échangeables, sol à vocation forestière. Possibilité de mise en culture avec un bon drainage et l'apport d'amendement.


Pseudogley

Profil : de type ABC avec un horizon A se subdivisant en A0 et A1 formant un mull et un horizon Ae contenant des concrétions de fer et de manganèse (taches de rouille). L'horizon B d'accumulation ( Bg ) présente de traces verticales de couleur ocre résultant des conditions d'hydromorphie.

Formation : se développe sous un climat froid et humide. Il résulte d'une hydromorphie temporaire de surface .

Végétation spécifique : Joncs, Circée de Paris, Lysimaque.

Mise en valeur : pas beaucoup de bases échangeables, sol à vocation forestière. Sol le moins favorable à la Végétation, impropre à la culture (asphyxie cyclique).

Page d'accueil Cybernat