ULH - UNIVERSITÉ DU HAVRE

Accueil > Actualités > Recherche > Appel à communications - Colloque - Crise des solidarités et droits (...)

Appel à communications - Colloque - Crise des solidarités et droits fondamentaux

dimanche 15 janvier 2017 à 09:00

Appels à contributions

La crise économique, sociale et politique qui traverse le monde depuis 2008 semble désormais mettre la fraternité à rude épreuve que l’on songe aux replis communautaristes, aux conséquences des politiques d’austérité menées par les États, à la panne de l’Europe sociale, à la montée des nationalismes, à la crise des dettes souveraines ou encore à celle des migrants… Les années 2014 à 2016 semblent ainsi révélatrices d’une crise des solidarités que ce projet de recherche vise à étudier sous l’angle des droits fondamentaux, forte de l’expertise acquise par le LexFEIM de l’Université du Havre (ex-GREDFIC) en la matière depuis 1996.

Argumentaire

La « fraternité » constitue depuis le siècle des Lumières un horizon indépassable des politiques menées par les États. Ce devoir de fraternité est en effet à l’origine des différents mécanismes juridiques visant à assurer la solidarité des individus, en conséquence de l’obligation dans laquelle ils se trouvent de « s’unir », de « se porter entraide et assistance réciproque et » de « coopérer entre eux, en tant que membres d’un même corps social » comme le résume le Trésor de la langue française. Les politiques caractéristiques de l’État-providence (droit du travail, sécurité sociale) comme le développement en droit international public d’un devoir de protéger sont autant de traductions juridiques de cette obligation.

La crise économique, sociale et politique qui traverse le monde depuis 2008 semble toutefois désormais la mettre à rude épreuve que l’on songe aux replis communautaristes, aux conséquences des politiques d’austérité menées par les États, à la panne de l’Europe sociale, à la montée des nationalismes, à la crise des dettes souveraines ou encore à celle des migrants … Les années 2014 à 2016 semblent ainsi révélatrices d’une crise des solidarités que ce projet de recherche vise à étudier sous l’angle des droits fondamentaux, forte de l’expertise acquise par le LexFEIM de l’Université du Havre (ex-Gredfic) en la matière depuis 1996.

Il s’agit d’une recherche fondamentale sur les transformations du droit français dans le contexte de la mondialisation dont les conclusions pourront donner lieu à un certain nombre de propositions opérationnelles à l’attention des décideurs publics locaux et nationaux, destinées à améliorer l’efficacité du droit français en la matière

Modalités pratiques de soumission

Les chercheurs intéressés par ce thème peuvent adresser leur proposition de communication à l’adresse suivante : fabienbottini@yahoo.fr avant le 15 janvier 2017.

Celle-ci devra se présenter sous la forme d’un texte comportant au maximum 3 000 caractères, espaces compris.

Modalités de sélection

Les propositions de communication seront examinées par un comité de sélection composé de MM. Fabien Bottini, Guy Quintane et Jacques Bouveresse.

Leurs auteurs recevront leur réponse dans le mois qui suit la date limite d’envoi des candidatures.

Date de la manifestation : 27 avril 2017

Mise en ligne : 14-12-2016 - Mise à jour : 14-12-2016

Informations pratiques

LexFEIM - Laboratoire d’études en droits fondamentaux, des échanges internationaux et de la mer - EA 1013
(anciennement : GREDFIC - Groupe de REcherche en Droit Fondamental International et Comparé )
Téléphone : 02 32 74 41 20
Courriel : lexfeim@univ-lehavre.fr

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2017 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr