ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Trajectoires > Virgile Laguin, selectionné au concours international d’affiches de Chaumont (...)

Virgile Laguin, selectionné au concours international d’affiches de Chaumont - Portrait

jeudi 1er juin 2017 à 09:00

Le concours international d’affiches de Chaumont est l’un des évènements majeurs consacrés à l’affiche au niveau international. Pour cette nouvelle édition, un jury de professionnels a sélectionné une centaine d’affiches pour une exposition qui témoigne de l’actualité, de la diversité, de la qualité et de la persistance de ce médium dans le monde entier. Graphiste au sein de la Direction de la communication de l’université, Virgile Laguin fait partie du petit groupe d’élus qui ont la chance de voir l’une de leurs affiches sélectionnée et exposée. A l’occasion de cet évènement, Virgile Laguin a accepté de revenir en quelques mots sur son travail, cette sélection et les projets qu’il porte.

Pourriez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Intéressé par les arts graphiques dès mon plus jeune âge, j’ai obtenu un BTS en communication complété par une 3e année de spécialisation en communication et création. C’est donc naturellement que j’ai commencé à travailler comme graphiste en agence de publicité. Très vite, l’espace de liberté graphique au sein de ce secteur professionnel s’est révélé restreint. J’ai donc décidé d’intervenir pour des entreprises, des institutions… et ainsi me forger une expérience large avant de rejoindre les services de l’université il y a une quinzaine d’années.

Vous êtes aujourd’hui graphiste à la Direction de la communication de l’université, quel est votre rôle ?

Travaillant aux côtés de l’équipe attachée à la Direction de la communication pour valoriser l’image et l’identité de l’université, mon rôle est de concevoir et de réaliser la ligne graphique de cette institution. En termes simples, je dirais que ma mission au sein de l’établissement consiste à réaliser des visuels forts développant l’image de l’université. Cela va de la création de logos, à la conception d’affiches en passant par la réalisation de la signalétique ou de brochures…

Communication de l’université, recherches personnelles, saison graphique, quel que soit le contexte de votre expression l’on reconnait votre touche ; pourriez-vous nous en dire plus ?

Je ne modifie pas véritablement ma manière de travailler en fonction du commanditaire. J’essaye toujours d’apporter ce qui me semble être la meilleure réponse graphique aux besoins exprimés. A mon sens, le résultat doit être juste, mais il doit également sortir du lot. La standardisation de l’image n’apporte rien ni pour le commanditaire, ni pour le graphiste. Les notions d’échange et de confiance sont très importantes pour que le travail soit de qualité. Je dirais donc que ma façon de travailler et mon rapport à la création priment sur l’idée de défendre une "touche personnelle". Ce qui m’importe est surtout d’apporter quelque chose de neuf au commanditaire, de répondre à ses besoins en le surprenant et donc que sa communication est un impact fort auprès du public. Mais, il faut que j’arrive à me surprendre également. Ce qui n’empêche pas les "tics graphiques" et des affinités sur des formes et certains univers visuels.

L’une de vos créations personnelles a été sélectionnée au Festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont, la consécration ? Et après ?

Je suis ravi de cette sélection et j’espère avoir le premier prix la prochaine fois (rires). Plus sérieusement, je ne vous cache pas que cette sélection est importante pour moi. C’est une sélection très restreinte et internationale. Ce qui l’a rend encore plus précieuse. Mais finalement, ce qui m’importe principalement c’est le prochain projet, la prochaine affiche. Il faut toujours regarder ce que l’on va réaliser, avoir en tête les prochaines créations. C’est avant tout le processus créatif qui m’importe ainsi que le travail de réflexion qu’il impose, la reconnaissance des pairs est un plus.

Vos activités vous amènent à œuvrer dans le cadre de l’organisation d’une saison graphique, quel est votre rôle dans ce projet ? Votre implication va t-elle au-delà du graphisme ?

Je suis impliqué à deux titres dans la mise en œuvre d’une saison graphique. L’université est partenaire de cette manifestation, j’ai donc l’opportunité de participer à cet évènement pour la Direction de la communication. Mais comme vous vous en doutez, ma passion m’amène aussi à m’impliquer à titre bénévole dans la mise en œuvre de ce projet atypique. Pour la Saison Graphique mon rôle est surtout celui de directeur artistique. Je réalise chaque année le visuel « générique » de la manifestation. J’ai aussi un rôle de conseiller technique et j’assure la coordination entre l’imprimeur et les graphistes exposants. Comme nous ne sommes qu’une petite poignée de bénévoles, j’interviens aussi à d’autres niveaux comme souvent au montage des expos à la BU ou lors de la journée graphique sur l’organisation. C’est beaucoup de travail, d’implication, mais c’est aussi une façon de partager avec la communauté universitaire et le grand public une passion qui est aussi mon métier !

Mise en ligne : 06-06-2017 - Mise à jour : 06-06-2017

Informations pratiques

Direction de la communication

Tél : 02 32 74 42 87 / 40 69
communication@univ-lehavre.fr

LIEN

Concours international d’affiches de Chaumont

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2017 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr