ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Recherche > Soutenance Habilitation à Diriger des Recherches- Madame Céline (...)

Soutenance Habilitation à Diriger des Recherches- Madame Céline Boulangé-Lecomte

lundi 11 décembre 2017 à 09:30

Soutenances

Université Le Havre Normandie, Faculté des Affaires Internationnales, Salle des conseils

Céline BOULANGE-LECOMTE présentera ses travaux en vue de l’obtention de l’Habilitation à Diriger des Recherches le 11 décembre 2017 à 9h30 dans la salle des Conseils des Affaires Internationales de l’Université Le Havre Normandie.

Spécialité : 68 / Biologie des Organismes / Ecotoxicologie

Sujet des travaux présentés : « De la toxicologie des particules à l’écotoxicologie des contaminants chimiques : mise en oeuvre d’approches combinées pour le développement de biomarqueurs »

Composition du jury :
Hélène BUDZINSKI - Directrice de recherche, Université de Bordeaux
Virginie DUCROT - Chargée de recherche chez BAYER CropScience à Monheim Am Rein en Allemagne
Jean-Michel DANGER - Professeur des Universités, Université Le Havre Normandie
Joëlle FORGET-LERAY - Professeur des Universités, Université Le Havre Normandie
Marie-Claude JAURAND - Directrice de recherche émérite, CEPH Fondation Jean Dausset

Résumé des travaux réalisés :
Les êtres vivants, qu’ils soient terrestres ou aquatiques, sont en permanence exposés aux contaminants environnementaux susceptibles d’affecter leur état de santé. L’utilisation d’espèces modèles permet d’explorer les mécanismes en jeu dans l’action toxique et peuvent servir de base pour identifier des biomarqueurs d’exposition ou d’effets. Parmi les contaminants préoccupants figurent les particules minérales et les contaminants organiques. Ainsi, une partie des recherches a porté sur le développement d’un modèle animal de mésothéliome de 2ème génération induit par les fibres d’amiante chez des souris génétiquement modifiées. De tels modèles sont indispensables à l’évaluation d’une part, de l’efficacité de nouvelles thérapeutiques et d’autre part, de la toxicité des fibres de substitution. La seconde partie concerne la caractérisation des effets des contaminants chimiques, et en particulier des perturbateurs endocriniens, sur des organismes clefs des chaines trophiques aquatiques i.e. les crustacés. Le fil conducteur de ces recherches réside dans l’utilisation d’approches mécanistiques, principalement de biologie moléculaire, ciblées ou ouvertes, avec un intérêt particulier pour la compréhension du « dysfonctionnement cellulaire », et le développement d’outils applicatifs en santé humaine ou environnementale.

Mise en ligne : 06-12-2017 - Mise à jour : 06-12-2017

Informations pratiques

SEBIO - Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques - UMR-I 02

Université du Havre / Université de Reims Champagne-Ardennes / INERIS
École Doctorale – Normande de Biologie intégrative, santé, environnement n°497
Directeur : Franck Le Foll
Téléphone : 02 32 74 43 69
Courriel : sebio@univ-lehavre.fr

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2018 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr