ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Trajectoires > Master ARPAC, Création d’un diffuseur d’odeurs marines pour la Cité de la (...)

Master ARPAC, Création d’un diffuseur d’odeurs marines pour la Cité de la mer

Une collaboration normande inédite pour créer un diffuseur d’odeurs marines a permis la coordination d’un projet entre La Cité de la Mer, l’université Le Havre Normandie et son Master ARPAC (Arômes, Parfums & Cosmétiques) et la Maison de Parfums Berry.

L’année universitaire 2018/2019 aura été marquée par une collaboration étonnante pour les étudiant.e.s du Master 2 "Arômes, parfums, cosmétiques" option "Arômes, Parfums". Ces derniers ont, en effet, été sollicités par La Cité de la Mer pour travailler à créer des senteurs en relation avec le monde marin dans le cadre de la nouvelle exposition permanente qui a ouvert ses portes en avril 2019.

Algue, iode, poisson, coquillage et crustacé : 5 odeurs que les 12 étudiant.e.s du Master 2 "Arômes parfums & cosmétiques" (ARPAC) ont élaboré pour le parcours d’exposition de la Cité de la Mer à Cherbourg-Octeville. Un défi original, permis par les liens forts entre enseignement et recherche, que les étudiant.e.s ont accepté de relever, accompagnés de deux enseignants-chercheurs attachées à l’URCOM (Géraldine Savary et Catherine Malhiac) et coordonnée par Cécile Vialla, directrice de la Maison de Parfums Berry.

Marie LE SCANFF, étudiante du master partage son expérience.

Que pouvez-vous nous dire de votre projet de création de fragrances en partenariat avec la « Cité de la mer » dans le cadre de l’exposition « Océan du futur » ?

L’objectif de notre projet au sein du nouvel aménagement de la « Cité de la Mer » et de cette exposition est de faire découvrir ou redécouvrir à un large public des produits issus de la mer. Dans cette idée, une armoire à odeur a été imaginée pour familiariser le public aux odeurs maritimes. A la découverte de ces fragrances, il s’agit de faire deviner par leur odeur les produits correspondants. Nous avons pour cela été sollicité.e.s par la « Cité de la mer », grâce à la spécificité de notre master sur les arômes et les parfums, pour la création de ces fragrances.

Nous avons entamé dès notre arrivée en septembre, le travail de formulation. Pour cela, il nous a fallu nous familiariser avec différents produits comme les poissons, les crustacés (crabes, crevettes…) ou encore les coquillages et réaliser une analyse fine de leur composition olfactive. Ensuite, nous avons sélectionné des matières premières puis les avons assemblées pour former le plus fidèlement possible l’identité de ces produits à travers un parfum de synthèse.

Le protocole consiste, pour l’élaboration des senteurs une fois créées, à procéder à plusieurs analyses sensorielles auprès d’un groupe test (des « panélistes ») identifiant les fragrances parmi une liste proposée.

Réparti.e.s par petit groupe de 2 ou 3 étudiant.e.s, nous avons chacun travaillé sur une odeur : l’iode, les crustacés, les coquillages, les algues et le poisson. Nous avions comme objectif de rechercher une cohésion entre l’ensemble des odeurs créées par groupe, car une des contraintes principales du projet était que les odeurs devaient être toutes distinctes.

Que pouvez-vous nous dire du partenariat avec la Cité de la mer ? De la rencontre et du travail construit avec eux ?

Nous nous sommes beaucoup investi.e.s dans ce projet. C’était un vrai challenge enthousiasmant, car nous n’avions pas l’habitude de travailler sur ce type d’odeurs. Généralement, en parfumerie, on étudie d’avantage les odeurs fleuries que les algues ! Travailler pour le compte de vrais clients avec un impératif à atteindre, a été une opportunité professionnelle pour chacun de nous. Il est grisant d’imaginer que nos fragrances sont exposées au public dans le cadre de l’ouverture du nouvel aménagement « L’Océan du futur » de la Cité de la mer

Notre travail était construit autour de l’échange, de la communication avec les équipes, ce qui nous a permis d’avancer très vite dans ce projet. Nos collaborations à ouvert sur les réponses données au cahier des charges fixé avec un ensemble de fragrances. Nous avons à cette occasion eu l’opportunité d’aller à Cherbourg-Octeville pour visiter la Cité de la mer.

L’autonomie qui nous a été donnée, nous a permis d’exprimer nos idées et notre potentiel créatif. L’équipe de la Cité de la mer, mais aussi la Maison de parfum Berry (partenaire de l’accompagnement du projet) ainsi que nos enseignant.e.s nous ont fait confiance au fil du projet. Ce fut une superbe expérience.

En quelques mots parlez-nous de votre formation et de vos projets futurs.

Après mon baccalauréat, j’ai intégré une Licence de Chimie à Brest que j’ai obtenue en 2017. J’ai ainsi pu intégrer le Master ARPAC (Arômes, parfums, cosmétiques) de l’université Le Havre Normandie. Je voulais allier la chimie qui est une discipline scientifique à quelque chose de plus « artistique », plus créatif. Le domaine des arômes et des parfums et le master ARPAC m’a offert cette synthèse.

Actuellement, je suis en stage à l’Institut de Vigne et de Vin (ISVV) à Bordeaux où je travaille sur les arômes des grands vins de Chardonnay. J’aimerais pouvoir continuer dans ce domaine et y travailler pour des projets de recherche.


Portfolio

Mise en ligne : 07-05-2019 - Mise à jour : 27-05-2019

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2019 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr