ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Trajectoires > Le "Festival des cannes" par les étudiant.e.s du DUT Carrière (...)

Le "Festival des cannes" par les étudiant.e.s du DUT Carrière Sociales

mercredi 19 janvier 2022 à 09:00

Corentin, Perrine, Elise, Camille et Karen, étudiant.e.s en DUT Carrière Sociales (CS) à l’université Le Havre Normandie ont été amené à travailler ensemble sur le projet « Festival des Cannes » dans le cadre d’un projet tutoré. Durant plusieurs mois, l’équipe est intervenue au sein de l’EHPAD Villa Saint-Nicolas afin de réaliser des animations et de les filmer avec leurs propres moyens. Le but était de mettre de l’extraordinaire dans l’ordinaire de la Villa Saint-Nicolas et de ses résidents. Fin novembre, le résultat de ces nombreux tournages a été diffusé. Aujourd’hui les étudiant.e.s nous font leur retour sur cette expérience.

Que vous a apporté la réalisation de ce film ? Aviez-vous des compétences en audiovisuel/réalisation ?

Ce film a vraiment été la concrétisation de nos interventions à la Villa ! Il faut savoir qu’au sein de la promotion des CS, il y a une classe option Assistance Sociale, deux classes d’option Animations et Socio-culturelles ainsi qu’une classe de 7 alternants. L’option animation a reçu des cours de montage vidéo. Or, au sein de notre groupe, aucun membre n’a pu bénéficier de ces cours, c’est pourquoi nous avons dû nous former sur le tas ! Nos smartphones nous ont permis d’avoir une bonne qualité photo. La réalisation de nos montages vidéo s’est principalement faite sur Canva et d’autres applications gratuites.

Monter ce projet sans aucune expérience nous a appris à acquérir une certaine culturel de l’information. Nous nous sommes intéressés à un domaine jusqu’ici inconnu. Même si le début de l’apprentissage en autonomie n’a pas été simple, cela nous a tout de même permis d’en apprendre beaucoup sur le sujet. Nous sommes fiers d’avoir réalisé ce film.

Parlez-nous de votre formation. Quels y sont les enseignements ?

Au sein de ce cursus nous avons la chance d’avoir de nombreux cours théoriques tels que la sociologie, la psychologie, l’anglais, la gestion/comptabilité, l’économie, la communication ou encore le droit.

Nous avons aussi des cours dispensés par des professionnels pour nous expliquer le déroulement du travail en milieu professionnel, mais également plusieurs stages (1 mois en première année, 2 mois en deuxième année) ainsi qu’un projet tutoré.

Cela nous permet réellement d’appliquer nos connaissances et nos compétences sur le terrain et de construire notre projet professionnel grâce à certaines expériences.

Pourquoi avoir choisi le DUT Carrières Sociales ?

Corentin : Personnellement je viens d’une campagne à proximité de Eu. Je savais donc que je devais partir pour mes études. Au départ, je voulais devenir éducateur spécialisé, c’est pourquoi, j’ai postulé à l’IFEN du Havre. Mis sur liste d’attente, sûrement car j’avais 17 ans et étais seulement titulaire d’un Bac ES et de la formation générale du BAFA, j’ai été sélectionné pour intégrer le DUT Carrières Sociales option AS. Avec du recul, je pense que cela a vraiment joué en ma faveur et m’a permis d’affiner mon projet professionnel ! Cela s’explique par les nombreux intervenants qui viennent nous faire des cours et nous présenter leurs métiers, leurs missions, par les stages et le projet tutoré.

Perrine : Je suis arrivée en DUT Carrières Sociales car le domaine du social m’intéresse depuis mon stage de 3e. Je n’ai pas pu choisir mon Bac - je voulais faire un Bac ST2S mais j’ai dû faire un Bac S - alors j’ai décidé de suivre mes envies et de venir en DUT CS.

Camille : Je suis arrivée en DUT Carrières Sociales car à la suite d’une réorientation j’ai pu travailler à l’étranger avec une association qui accueille les enfants réfugiés pour lesquels je créais des animations. J’ai trouvé ce travail passionnant et c’est pour cela que j’ai voulu, par la suite, continuer dans cette voie.

Elise : Depuis le collège, je souhaite exercer la profession d’assistante de service social. À la suite de plusieurs recommandations, avis sur le sujet, je me suis orientée vers le DUT Carrières Sociales option Assistance Sociale avant de postuler à l’IRTS pour me former au diplôme d’État d’ASS. Je ne regrette pas du tout ce choix ! Cela m’a permis de prendre en assurance, en maturité mais également d’acquérir certaines expériences professionnelles, apports théoriques et de conforter mon projet professionnel futur.

Karen : Lors de mes dernières années au collège, je ne savais pas quel parcours suivre et vers quel métier je me destinais. Après de longues recherches, le DUT CS m’est apparu comme une évidence. En effet, le social a toujours été un secteur vers lequel je me destinais. Ainsi je me suis dit que le DUT était un moyen de découvrir ce milieu et le métier d’assistante sociale.

Après votre formation, comment voyez-vous la suite ?

Corentin : La formation m’a vraiment fait douter dans mon choix post DUT. Il faut savoir que pour les CS option AS, il existe un commun accord entre l’IRTS de Canteleu pour rentrer, à condition d’obtenir le DUT et le concours oral en 2nd année de DEASS qui se prépare en 3 ans. Ainsi, j’ai eu la chance de passer le concours dès la première année de DUT et d’être sélectionné pour intégrer la 2nd année de DEASS en septembre 2022.

Perrine : Je suis actuellement en deuxième année en alternance et pour la suite je voudrais intégrer une formation d’un an pour devenir mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Pour cela je dois passer le concours à l’ERTS d’Orléans. Je souhaite exercer ce métier suite à l’intervention d’une professionnelle en première année et à mon expérience en apprentissage. Je travaille au sein d’une pension de famille et donc en partenariat avec les mandataires.

Camille : Les différent.e.s intervenant.e.s lors de mes années de DUT et ce projet tutoré m’ont fait découvrir d’autres aspects du social que je ne connaissais pas. Ce sont autant de métiers et de formations qui sont tout aussi intéressants. Je n’ai donc pas encore choisi ce que je voulais faire par la suite.

Elise : Cette année je tenterai le concours pour rentrer à l’IRTS en septembre prochain, dans le but d’obtenir le diplôme d’assistante de service social. Je ne sais pas encore exactement avec quelle typologie de public j’aimerais exercer plus tard et je crois que je n’ai pas d’envie particulière : le social est un champ large où nous pouvons accompagner une diversité de public et travailler dans différents établissements, institutions, etc.

Karen : Après avoir découvert les aspects du social, j’ai pour objectif de poursuivre mes études, et par conséquent, de m’orienter vers une licence Administration économique et sociale. J’espère alors trouver mon futur métier en travaillant dans les domaines qui me plaisent.

Étudiant.e.s à l’université, que pensez-vous du campus ? Du Havre ?

Perrine : Le campus du Havre propose un large choix de formation et beaucoup de sujets d’actualité sont défendus par le campus. L’université Le Havre Normandie se préoccupe du bien être de ses étudiant.e.s et met différentes choses en place pour y parvenir.

Elise : J’apprécie la ville du Havre depuis que j’ai pu apprendre à la connaître. Tout particulièrement son centre près de l’Hôtel de ville. Lorsque les beaux jours arrivent, le bord de plage est appréciable ! Le campus de l’université est quant à lui agréable surtout depuis qu’il y a eu des travaux. De plus, il est à proximité du tram, des petits commerces, de la gare, etc. L’IUT qui se trouve sur le site de Caucriauville reste, lui, un peu plus isolé et dispose de moins de services et commerces.

Camille : Ayant fait mes anciennes études dans ma région à Cannes, je trouve ce campus différent des écoles supérieures que je connaissais auparavant ! Malgré le manque de soleil je trouve tout de même que la ville du Havre et son campus sont super pour la vie étudiante.

Karen : Cela fait désormais plus d’un an que je suis étudiante à l’université Le Havre Normandie. J’ai pu au fil de ce temps apprécier ce campus et les activités qui y sont proposées. Notamment les activités extra-scolaires, dont la Zumba, le dessin, la photo argentique dans lesquels je me suis inscrite. Je trouve que le campus favorise l’apprentissage et la découverte. Il y a toujours des colloques, des débats, des ateliers auxquels on peut participer et selon moi c’est une grande chance. De plus, pendant la pandémie et les différents confinements, l’université s’est engagée envers les étudiant.e.s à travers de nombreux dons alimentaires et autres actions. L’IUT quant à lui est tout de même agréable et on s’y adapte bien. J’ai particulièrement apprécié cette démarche et cette participation active envers les étudiant.e.s. Ainsi, le Havre est devenu une ville d’adoption que j’aime particulièrement et dans laquelle je suis fière d’étudier.

Corentin : Étant étudiant en temps de Covid il est vraiment difficile d’avoir un avis à ce propos. Cependant, les locaux de l’IUT site Caucriauville sont assez agréables (il faut savoir que les CS ont un couloir avec des salles qui leur sont dédiées) même si le bâtiment est ancien. Le Havre est une ville portuaire qui est mise en valeur grâce à la marine marchande. Également, le Volcan est vraiment un coin sympathique pour les soirées.

Mise en ligne : 20-01-2022 - Mise à jour : 20-01-2022

Informations pratiques

Direction de la communication

Tél. 02 32 74 40 69
communication@univ-lehavre.fr

En savoir plus sur la formation

Institut Universitaire de Technologie
Département Carrières Sociales

Responsable de la formation : Valentine PATIN
Téléphone : 02.32.74.47.27
Mail : iut-sec-cs@univ-lehavre.fr

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2022 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr