ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Recherche > Projet de recherche - DEPHI

Projet de recherche - DEPHI

mardi 1er octobre 2019 à 09:00

Projets de recherche européens en cours

DEPHI - Développements en Chimie des Ions Phosphiranium - est un projet de 349 729 € qui a débuté le 1et octobre 2019 et se poursuivra jusqu’au 31 août 2023.

Le projet DePhi vise à explorer et à révéler la chimie des ions phosphiranium de façon très approfondie avec l’objectif de faire reconnaître et adopter par la communauté scientifique ces synthons très attrayants et fascinants mais jusqu’alors ignorés,

Méthodes de préparation de phosphiranes et de phosphiraniums et réactions d’ouvertures C-centrées par des approches poilaires ou radicalaires

La méthode adoptée pour mener à bien cette étude exploratoire est d’adosser de façon concertée des investigations approfondies de chimie physique organique avec le développement d’une variété de transformations synthétiques inédites, couvrant la mise au point de méthodes d’accès fiables aux phosphiranes et phosphiraniums, et le développement des réactions d’ouverture C-centrées ambitieuses des phosphiraniums, en situations catalytiques polaires ou photorédox. Les études physicochimiques visent principalement à déterminer les paramètres de nucléophilie des phosphiranes et d’électrophilie des atomes de P et de C des phosphiraniums, et à étudier le comportement rédox sous conditions photocatalytiques des phosphiranes et phosphiraniums. L’étude des réactions d’ouverture s’appuie, en adéquation avec les données des études physico-chimiques, sur la préparation exhaustive d’une variété d’ions phosphiraniums et par un screening méthodique de divers blocs de nucléophiles répondants à des critères prédéfinis, et ce au travers de l’évaluation de divers paramètres et conditions conçues de manière rationnelle pour faciliter le processus d’ouverture.

Les enjeux principaux sont de mettre au point des méthodes de synthèse de phosphiranes et de phosphiraniums faciles à mettre en œuvre, fiables, efficaces et générales, puis de réussir à maitriser des réactions d’ouvertures C-centrées de phosphiraniums par la plus large gamme possible de nucléophiles, de manière rationalisée et prédictive.

Mise en ligne : 24-03-2022 - Mise à jour : 24-03-2022

Informations pratiques

AIde de l’ANR : 349 729 €
Dates du projet : 01/10/2019 au 31/08/2023

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2023 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr