ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Recherche > Appel à communication - colloque international - LA MONTEE DE L’ASIE 2023 : (...)

Appel à communication - colloque international - LA MONTEE DE L’ASIE 2023 : Crise mondiale - quels impacts et quelles perspectives pour l’Asie et le monde ?

jeudi 8 décembre 2022 à 09:00

Appels à contributions

Manifestations scientifiques

La 7ème édition du colloque international “la montée de l’Asie” Paris et Le Havre, qui aura lieu du 8-10 février 2023, se propose d’aborder la question des crises mondiales, leurs impacts et les perspectives qu’elles ont pour l’Asie et le monde dans un appel à la communication individuelle et collective.

La date butoir du dépôt de communication est le 31 décembre 2022.

Lien de dépôt de communication : https://bandungspirit.org/IMG/html/abstract_submission.html

La guerre en Ukraine, dans toutes ses dimensions, produit des effets en cascade alarmants dans un monde déjà meurtri par le COVID-19 et le changement climatique. De graves dommages sont causés à l’économie mondiale, et en particulier aux personnes vulnérables et aux pays en développement.

Le Secrétaire général des Nations Unies a créé un Groupe mondial de réponse à la crise sur l’alimentation, l’énergie et les finances au sein du Secrétariat de l’ONU, avec les recommandations politiques suivantes :

Concernant l’alimentation : nous exhortons tous les pays à maintenir les marchés ouverts, à résister aux restrictions d’exportation injustifiées et inutiles et à mettre des réserves à la disposition des pays menacés par la faim et la famine.

Sur l’énergie : L’utilisation de stocks stratégiques et de réserves supplémentaires pourrait contribuer à atténuer la crise énergétique à court terme. Mais la seule solution à moyen et long terme est d’accélérer le déploiement des énergies renouvelables.

Concernant les finances : nous avons besoin d’une action urgente de la part du G20 et des institutions financières internationales pour accroître les liquidités et l’espace budgétaire afin que les gouvernements puissent fournir des filets de sécurité aux plus pauvres et aux plus vulnérables.
(CNUCED, Crise mondiale, https://unctad.org/global-crisis )

La crise mondiale décrite ci-dessus a mis l’Asie sur le devant de la scène. Parmi les membres du G20, huit d’entre eux sont asiatiques et eurasiens : la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Russie, l’Arabie saoudite, la Corée du Sud et la Turquie. Certains d’entre eux sont des greniers de nourriture (Russie, Thaïlande, Vietnam…), d’énergie (Russie, Arabie Saoudite…), de finance (Chine, Japon…). Avec les pays du Pacifique, l’Asie a mis en place le Regional Comprehensive Economic Partnership (RCEP), un accord de libre-échange impliquant l’Australie, le Brunei, le Cambodge, la Chine, l’Indonésie, le Japon, la Corée du Sud, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam. Les 15 pays membres représentent environ 30 % de la population mondiale (2,2 milliards de personnes) et 30 % du PIB mondial (29,7 billions de dollars), ce qui en fait le plus grand bloc commercial de l’histoire. Ils disposent des ressources nécessaires pour être autosuffisants entre eux : matières premières, ressources humaines, technologie, finances. Le commerce et les investissements intra-asiatiques sont devenus plus importants que ceux extra-asiatiques. Les grands acteurs de la géopolitique mondiale sont menés par les pays asiatiques : BRICS, NAM, SCO…

  • Alors, quels sont les impacts de la crise mondiale pour l’Asie et le monde ?
  • Comment les États et les sociétés réagissent aux changements climatiques, à la pandémie Covic-19 et à la guerre russo-ukrainienne ?
  • Quelles perspectives de sortie de crise ?
  • Conduira-t-il à un nouvel ordre mondial ?
  • L’hégémonie de l’Occident continuera-t-elle à fonctionner ?
  • Un nouvel équilibre du monde bipolaire sera-t-il atteint ?
  • Le multipolarisme prévaudra-t-il ? Quels rôles joués par les institutions régionales et internationales telles que l’UE, l’OTAN, les BRICS, le NAM, l’OCS, la CEDEAO, l’ASEAN, la CELAC, le MERCOSUR, l’UNASUR… ?
  • Quelles actions des mouvements sociaux et des organisations de la société civile face à la crise : syndicats, mouvements identitaires, mouvements ethniques et religieux, communautés indigènes, féministes, écologistes, coopératives… ?

C’est pour débattre de ces questions que la 7e édition de la série de colloques La Montée de l’Asie est organisée. Elle encourage la participation d’universitaires d’un large éventail de disciplines scientifiques (études régionales, études culturelles, écologie, économie, géographie, histoire, sciences humaines, langues, gestion, sciences politiques et sociales...) et de praticiens de divers domaines professionnels (commerce, société civile, éducation, entreprise, gouvernement, gestion, parlement, politique publique, mouvements sociaux et solidaires...) ainsi que des artistes et écrivains, basés dans diverses zones géographiques (Afrique, Amérique du Nord, centrale et du Sud, Australie, Asie, Caraïbes, Europe, Océanie, Pacifique…).

Des séances spéciales seront dédiées aux résultats et perspectives de la Conférence Bandung-Belgrade-Havana et le Sommet de G20 qui avaient lieu en Indonésie en novembre 2022.

Mise en ligne : 28-11-2022 - Mise à jour : 08-12-2022

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2023 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr