ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Recherche > Séminaire - OCEANIA

Séminaire - OCEANIA

vendredi 22 mai 2015 à 13:15

Colloques, congrès, journées d’étude et séminaires

Manifestation scientifique ouverte au grand public

Manifestation scientifique pour la Recherche

Université du Havre, UFR des sciences et techniques, salle de séminaire G001

La première conférence aura lieu le vendredi 22 mai 2015, de 13h15 à 15h à l’université du Havre. Nous aurons le plaisir d’accueillir Jean-Léo Léonard, Professeur des universités en Linguistique générale, Typologie et diversité des langues, à l’Université Paris-Sorbonne (Paris 4) et membre de l’IUF.

Ce séminaire a pour ambition de mettre en commun des recherches et des réflexions, de faire se rencontrer des chercheurs d’horizons et de spécialités divers, dans un cadre ouvert et convivial.

Présentation - Observatoire des Cultures et des Altérités de Normandie d’Ici et d’ailleurs

Fruit de la réflexion de chercheurs de l’Université du Havre sur la question de l’identité culturelle de populations lointaines (dans le temps – siècle des Lumières – et dans l’espace – Océanie), cet observatoire est la manifestation d’un désir de mettre en commun des recherches et des réflexions, de faire se rencontrer des chercheurs d’horizons et de spécialités divers, dans un cadre ouvert et convivial.
La thématique Espaces et Sociétés ici et ailleurs de notre observatoire peut se décliner géographiquement, historiquement et symboliquement.
Le Havre, ville portuaire, porte océane ouverte sur le large et sur les horizons maritimes lointains, riche d’une histoire et d’une identité culturelle fortes, au confluent des champs/chants culturels, s’offre à une exploration des différences, de la singularité et des rapprochements, de l’universalité. L’ailleurs, ce n’est pas seulement la recherche géographique d’horizons lointains, de contrées exotiques, d’îles paradisiaques ; c’est aussi l’autre et d’autrement.

L’altérité, source de diversité, de métissage et par là facteur d’élargissement, est vecteur de richesse humaine car c’est dans la confrontation à l’autre, et le rapprochement, que l’individu mesure sa subjectivité et entrevoit l’objectivité. Mais l’altérité est également hélas source d’opposition et de conflit, de discrimination aussi.
L’étude de sociétés ou de groupes minoritaires ou minorisés face à l’impérialisme hégémonique d’une seule culture, d’une seule ethnie, d’un seul genre, permet de faire apparaître les stratégies de résistance, d’adaptation et/ou d’appropriation mises en œuvre pour assurer la survie de cultures, de langues, de groupes, menacés. Il est ainsi notable que, dès le XVIIIe siècle, la contestation de l’absolutisme ait été portée d’abord par la critique féminine et féministe d’une société patriarcale sclérosée et aliénante. Et il convient de souligner le rôle joué par l’art et la littérature (notamment par le rôle nouveau dévolu aux femmes) dans la critique des traditions.

Un séminaire périodique (7 à 8 par année universitaire

Rassemblant des chercheurs pour faire état de leurs avancées, ce séminaire permet également à des collègues géographiquement éloignés de nouer et d’entretenir des contacts. Il propose aux enseignants et enseignants-chercheurs de l’ULH (et d’autres universités), aux doctorants et étudiants de Master, un moment de rencontre et de discussion sur un thème général choisi pour l’année, permettant de croiser le travail réalisé dans des champs disciplinaires variés, afin de faire tomber des frontières et de montrer que l’interdisciplinarité contribue à féconder la réflexion.

Mise en ligne : 13-05-2015 - Mise à jour : 13-01-2016

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2017 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr