ULHN - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE

Accueil > Actualités > Université > #universitedebout

#universitedebout

lundi 16 novembre 2015 à 12:00

Suite aux attentats de vendredi, les universités, solidaires et unies, se sont mobilisées pour marquer leur soutien aux victimes de cette tragédie. La ministre, Najat Vallaud-Belkacem, adresse un message aux personnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Message de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, aux personnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (19 novembre 2015).

Madame, monsieur,

Après les terribles attentats de vendredi, dès lundi, les écoles, les collèges, les lycées et les établissements de l’enseignement supérieur ont ouvert leurs portes, y compris en Île de France. Il était important de montrer que la vie continuait. Mais il aurait été vain de prétendre que les attentats de vendredi soir ne nous avaient pas toutes et tous bouleversés et profondément atteints.

Le week-end a été un moment particulièrement douloureux. Malgré la tristesse et le choc ressenti devant l’ampleur et la violence de ces attaques, les personnels d’encadrement, administratifs et enseignants ont su se mobiliser durant ces deux jours, pour faire face aux évènements et pour préparer le retour des élèves et des étudiants.

Partout où les jeunes comme les adultes avaient besoin d’accompagnement, notamment dans les secteurs les plus touchés, l’ensemble des personnels de santé, sociaux et psychologues a été présent.

Au sein de chaque salle de classe, de chaque TD, de chaque amphithéâtre, les personnels enseignants, d’éducation et techniques ont su prendre un temps précieux. Le temps d’écouter, d’échanger, d’accompagner les élèves et les étudiants. Ils ont su dialoguer avec eux, et apporter, quand c’était nécessaire, des explications et des éclaircissements.

Vous avez tous été des repères essentiels, pour les enfants, pour les jeunes, et pour leurs parents. Vous avez répondu d’une façon exemplaire à une situation difficile.

Par votre soutien, par le temps d’échange qui a précédé la minute de silence, par le soin apporté à l’adapter à chaque âge, vous avez su donner à ce moment de recueillement national un écho et un éclat particulièrement forts.

Ce considérable travail d’accueil, d’accompagnement et d’écoute se poursuit encore aujourd’hui, et il est déterminant.

Je tiens donc à vous en remercier, à saluer votre professionnalisme et votre engagement aux côtés des élèves et de leurs parents, et à vous dire l’émotion et la fierté qui sont les miennes devant cette mobilisation exemplaire de l’ensemble du personnel du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, et de la recherche.

Merci à vous.


Message du Président de l’université, Pascal Reghem (15 novembre 2015)

Chères et chers collègues, chères étudiantes et chers étudiants,

La France est en deuil.

Des hommes et des femmes ont perdu la vie, ils étaient seulement au mauvais endroit au mauvais moment. C’est à eux et à leurs proches que nous pensons.

Les auteurs de ces attentats ont tué aveuglément des gens qui vivaient des moments de détente. Ils étaient jeunes ou vieux, ils étaient hommes ou femmes, ils étaient français ou étrangers, ils étaient de toutes les religions, ou n’en reconnaissaient aucune. Pourtant, ils sont morts, ou ils seront à jamais marqués dans leur chair et dans leur esprit.

Comme l’ensemble de la nation, nous observerons une minute de silence lundi 16 novembre à 12h, je vous invite à rejoindre le point de rassemblement de votre site, celui-ci vous sera communiqué dans la matinée de lundi.

Je demande à l’ensemble des enseignants, des enseignants-chercheurs et des responsables de permettre à la communauté universitaire d’être présente.

Nous témoignerons, par ce moment, notre compassion à toutes les victimes de ces attentats ainsi qu’à leurs proches.

Nous exprimerons également notre refus de la barbarie exercée sur notre sol national mais, également partout dans le monde. Soyons collectivement vigilants pour que la terreur ne gagne pas et pour que la réaction à la terreur ne soit pas aveugle.

Les responsables sont ceux qui ont déclaré la guerre et qui recrutent des combattants partout dans le monde. Nous ne devons pas tomber dans les amalgames qui feraient considérer comme coupables et responsables nombre d’innocents qui ne demandent que la paix dans notre pays et ailleurs dans le monde.

Avec une infinie tristesse.

Le Havre, le 15 novembre 2015

Mise en ligne : 16-11-2015 - Mise à jour : 24-11-2015

Informations pratiques

Rendez-vous à 12h le 16 novembre

Site de Caucriauville : entre les bâtiments derrière l’amphithéâtre

Site Frissard IUT : entre les deux bâtiments devant l’entrée

Site Frissard ISEL : en salle de conférences

Site Prony : dans le hall d’entrée ou devant le bâtiment

Site Bellot : dans le hall d’entrée ou devant le bâtiment (les étudiant-e-s de l’INSA sont invité-e-s à se joindre au rassemblement)

Site Lebon : sur l’esplanade

LIEN

Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem,
 ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, à la suite des attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis

Actualités

Facebook
Plan du site - Mentions légales – © 2014-2017 Université du Havre - 25 rue Philippe Lebon - BP 1123 - 76063 Le Havre Cedex France
téléphone : +33 (0)2 32 74 40 00 communication@univ-lehavre.fr