AccueilColloque international – Violence d’État au Pérou
arton3562.jpg

Colloque international – Violence d’État au Pérou

Mis à jour le : 05/12/2023

AgendaRecherche

Le colloque international “Violence d’État au Pérou : Du conflit armé interne (1980-2000) à la ‘Génération du Bicentenaire’ (2021)” se déroulera du 3 au 6 août 2022 de 9h à 21h au Centre Culturel de l’université nationale San Cristóbal de Huamanga (UNSCH) du Pérou. Il sera également diffusé en live sur Zoom et Facebook.

Ce colloque international est le fruit d’une convention entre l’université Le Havre Normandie et l’Association Nationale des Familles de Séquestrés, Détenus et Disparus du Pérou (ANFASEP), Ayacucho, Pérou. Il sera ouvert par Mme Lidia Flores de Huamán, Présidente d’ANFASEP, et Anouk Guiné, enseignante-chercheuse à la Faculté des Affaires Internationales de l’Université Le Havre Normandie, membre du Groupe de Recherche Identités et Cultures (GRIC); membre du Réseau Ibéroaméricain Résistance et Mémoire (RIARM), et du “Groupe régional Amérique latine” de la Memory Studies Association (MSA). Du 3 au 6 août, un centaine d’artistes, avocats, journalistes, activistes, universitaires, et victimes directes de la violence d’État au Pérou, prendront la parole au Centre Culturel de l’université nationale San Cristóbal de Huamanga (UNSCH), Place d’armes, Ayacucho, Pérou. A 42 ans du début du conflit armé interne et à 19 ans de la publication du Rapport de la Commission de la Vérité et Réconciliation (CVR), il s’agit de penser et de repenser la violence d’État sous toutes ses formes, depuis la signification de la commémoration des 200 ans de l’indépendence du Pérou, et des luttes sociales passées et présentes. Bien que ce pays soit au centre de la manifestation scientifique, celle-ci chercher à construire un regard ample et comparatif par rapport au contexte régional et global, et établir un dialogue entre le processus péruvien et des expériences ibéroaméricaines. Les grands thèmes abordés: Terrorisme d’Etat et résistances en Ibéro-Amérique (Espagne, Colombie, Mexique, Chili, Argentine, Pérou); guerre contre-révolutionnaire; pouvoir et manipulation de la mémoire; antécédents des luttes sociales, insurrections et violence d’Etat; narratives et mémoires contre-officielles; Guatemala-Pérou: deux expériences de la guerre en Amérique latine; mémoire et arts plastiques, performances, images, poésie et espace; cinéma, femmes, genre et conflit armé; la prison politique: voix de militant.e.s du Mouvement Révolutionnaire Tupac Amaru (MRTA), du Parti Communiste du Pérou-Sentier Lumineux (PCP-SL) et de la Izquierda Unida (Gauche Unie); persécution politique, stigmatisation et droit pénal de l’ennemi et du citoyen aujourd’hui au Pérou; violences et résistances dans le Chili post-dictature; oeuvres en prose, culture, éducation et violence politique; femmes, communautés et territoires en tant que corps violentés (21ème siècle); marches de protestation de la “Génération Bicentenaire”, répression et coup d’état (2020); post-mémoire, réponses de la jeunesse, Constitution et amnistie. Crédit photo : @atoqwallpasua

Documents joints

Consultez les prochains événements à l’Université du Havre

Voir l'agenda

Les thématiques les plus populaires

Trajectoires Flash Focus Web TV